Mange au moins 5 fruits et légumes par jour

Le 8 janvier, c’est la journée nationale du dépistage de l’obésité infantile.

En France, un enfant sur cinq serait touché par le surpoids. De nombreux médecins observent lors de leur consultation de plus en plus de cas d’obésité ou de mal nutrition ayant un impact important sur la santé des enfants. Problème alimentaire, manque d’activités : il est parfois difficile d’inverser la tendance pour les parents. Les médecins de l’ASEF ont ainsi mené une enquête auprès de plus de 910 écoliers ayant entre 8 et 12 ans pour faire le point sur leur alimentation et les sensibiliser aux liens entre leur assiette et leur santé.


Voici les grandes lignes des résultats de l’enquête ASEF :


  • Premier constat : Pas assez d’eau et trop d’assaisonnement. Les réponses des enfants sur leur façon de petit-déjeuner ou de goûter relèvent une forte consommation de produits sucrés et manufacturés. L’enquête montre qu’à table près d’un enfant sur quatre boit du sirop, du jus de fruit ou du soda. Seulement 20% disent ne jamais rajouter de sel ou du sucre. Quant aux sauces mayo et ketchup, ils sont 10% à avouer en rajouter systématiquement.
  • Des fruits et légumes méconnus ! La seconde partie du questionnaire consistait à faire reconnaitre aux enfants 9 fruits et légumes différents. Ils sont 87% (presque 9 enfants sur 10) à ne pas savoir ce qu’est une betterave. Un écolier sur trois ne sait pas non plus identifier un poireau, une courgette, une figue ou un artichaut. Un enfant sur cinq ne reconnait pas un abricot.
  • Des connaissances culinaires limitées. L’étude montre également qu’un quart d’entre eux ne savent pas que les frites sont faites à partir de pommes de terre. Une grande majorité des écoliers ne sait pas ce qu’il y a dans les pâtes et près de la moitié ne connait pas l’ingrédient principal des chips, des nuggets ou du pop-corn.

(Source l’Association Santé Environnement France – ASEF).

http://www.asef-asso.fr/mon-enfant/notre-enquete-repas-des-enfants/1786-l-assiette-des-enfants-l-enquete-des-medecins-de-l-asef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *